Jeanne Nabert sur Wikipedia

Pour qui pour quoi

Ce prix, lancé en décembre 2020, récompense un ou une artiste de moins de 40 ans pour l’illustration d’un texte court d’un écrivain breton ou amoureux de la Bretagne, vivant ou mort. Ce texte n’a pas nécessairement pour cadre la Bretagne.

Important : le prix Jeanne Nabert fait partie des prix Jeunes Artistes qui sont réservés aux artistes professionnels (quel que soit leur statut) de moins de 40 ans.

Compte tenu de la période exceptionnelle que nous vivons, il est ouvert pour cette première année à toutes et à tous.

Seule la limite d’âge est conservée.

Autre précision importante : comme pour les autres prix Jeunes Artistes, toutes les formes d’expression artistiques sont acceptées, l’originalité et la personnalité sont appréciées.

En 2021, ce sont des nouvelles de Jeanne Nabert qui sont proposées pour l’illustration. Pour cette première année, les livres sont édités par les éditions Nanga (qui fêtent leur trentième anniversaire).

A partir de 2022, d’autres éditeurs pourront participer, s’ils le souhaitent et suivant des modalités qui seront précisées par la suite.

Ses caractéristiques inhabituelles

Ce prix n’est pas tout à fait comme les autres :

  • chaque participant retenu pour être présenté au jury du prix verra son livre publié (7 sont prévus en 2021)
  • chacun bénéficiera d’une récompense financière. Il recevra au minimum 4 fois le montant habituel des droits consentis
  • parmi eux seront choisis certains des illustrateurs de l’œuvre complet de Jeanne Nabert
  • les artistes qui ne seront pas retenus bénéficieront de (« petits ») cadeaux et, pour ceux choisis par le jury, d’un (« modeste ») dédommagement

Caractéristiques des livres publiés

Brochés, 17 x 17 cm, 80 pages au moins, environ une douzaine d’illustrations en noir et blanc, couverture en couleurs, tirage minimum de 300 exemplaires – Prix public unitaire en librairie : 10€.

Financement du prix

Le prix sera financé par des entreprises et des collectivités locales – qui participeront, entre autres, à la diffusion des livres par leurs achats – et, d’ores et déjà, par la succession Jeanne Nabert et l’éditeur. Celle-là abandonne ses droits (ce qui les double), celui-ci abonde le prix de l’équivalent des droits (ce qui les quadruple). A noter également : le montant des droits est de 10% sur le prix public en librairie du livre (alors que la règle est de le calculer sur le prix hors taxe) et sur l’ensemble des livres imprimés (et non pas sur les seuls livres vendus), y compris sur les 10 qui seront remis à l’illustrateur, à ceux pour la presse…

Calendrier

1er décembre 2020 première session :

  • 3 livres de nouvelles ayant pour cadre le Cap Sizun (Jeanne Nabert est née à Pont-Croix, Finistère)
  • 1 nouvelle titrée Asiatica, le nom italien de la grippe asiatique, l’ancêtre un peu oubliée de la Covid-19. L’action se passe à Rome

Premier trimestre 2021 une deuxième session comprendra l’illustration de 3 livres, deux sur le Cap Sizun et un sur le Pays Bigouden.

Printemps 2021 sortie des livres de la première session.

Fin d’été 2021 sortie des livres de la deuxième session.

Automne 2021 réunion du jury

remise des prix

lancement du prix 2022

Vous êtes intéressé !

Il vous suffit de nous envoyer un mail (adresse en haut et à gauche de chaque page de ce site – si vous avez un problème, une question… vous pouvez téléphoner au 06 11 19 47 53).

Par retour, vous recevrez les textes de chaque livre et quelques précisions, en particulier pour la réalisation technique des dessins.

Il vous faudra nous fournir le dessin du frontispice d’un des livres (vous pouvez aussi participer pour les autres livres / à noter : si le dessin envoyé ne correspond pas aux spécificités techniques demandées, vous serez exclu du déroulement du prix) et expliquer comment vous prévoyez les autres illustrations. Vous ajouterez une lettre de motivation (pour les non « professionnels ») et une notice biographique (pour tous). Ces échanges se feront par mails.

Les illustrateurs choisis le seront par la représentante des ayants-droit de Jeanne Nabert et l’éditeur.